Travailler son articulation pour mieux chanter

Chanter, c’est interpréter, mais aussi transmettre un message, celui des paroles. Ces dernières doivent donc pouvoir être intelligibles pour le public, sans compter qu’articuler correctement permet de mieux maîtriser son souffle et sa justesse. Découvrez dans cet article les différents exercices pour améliorer sa diction en chantant.

Quels sont les bienfaits d’une bonne articulation ?

En ayant une articulation claire, non seulement vous transmettez correctement le texte de votre chanson, mais en plus, vous allez augmenter la résonance car vous ouvrirez plus largement la bouche. Vous accéderez mieux aux notes graves et aiguës. Vous allez aussi muscler vos lèvres, votre cou, votre larynx et pharynx, facilitant ainsi l’arrivée de l’air dans les poumons. Les vibratos vous seront plus accessibles. Vous allez gagner en projection, en puissance et en justesse, et enfin, votre placement sur le tempo sera bien meilleur. En clair, vous mettrez en valeur la chanson interprétée à la fois au niveau du texte et de la mélodie.

Quelques exercices pratiques

Pour améliorer votre diction, vous pouvez effectuer différents exercices simples quotidiennement, durant 5 à 10 minutes. Soyez précis, patients et réguliers, et vous verrez vite les résultats ! En faisant ces exercices, n’oubliez pas de bien contrôler votre respiration : cela va de pair.

Avant chaque séance, il faudra échauffer les muscles situés dans les lèvres, les joues et le cou. Pour cela, vous pouvez effectuer quelques grimaces, et masser les parties sollicitées. Vous pouvez également tracer des cercles avec votre langue sur le creux de votre joue, de chaque côté.

  • L’exercice du crayon

Voici un grand classique : placer un crayon entre vos dents et cherchez à prononcer normalement des paroles. Cet exercice va également muscler les joues.

  • Le chuchotement

Commencez à chanter une chanson en chuchotant, au début sans que l’on puisse même vous entendre. Augmentez progressivement le volume de votre voix, en conservant le principe du chuchotement le plus longtemps possible.

  • Les virelangues

Les virelangues constituent l’exercice par excellence pour améliorer son articulation. Il s’agit de phrases à embûches, présentant des difficultés de prononciation : « Je veux et j’exige d’exquises excuses du juge », « Seize chaises sèchent », « Un généreux déjeuner régénérerait des généraux dégénérés »… et bien d’autres.

Vous pouvez commencer par les dire lentement, et accélérer une fois que vous les maîtrisez. Pensez aussi à accompagner ces phrases du rythme d’un métronome : cela permettra de définir et d’ajuster la vitesse d’exécution.

Ainsi, chanter en maîtrisant votre diction et votre articulation, assorti d’une bonne gestion du souffle, offrira une prestation plus fluide, mieux maitrisée et avec davantage de puissance.

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Comment fonctionne une contrebasse et comment l’entretenir ?

La contrebasse est le plus imposant des instruments de la famille des cordes frottées. Outre ses dimensions, elle se démarque par sa sonorité grave, particulièrement identifiable au sein d’un orchestre. Jouer de la contrebasse nécessite d’en comprendre le fonctionnement et de maîtriser plusieurs techniques. Connaître et appliquer les précautions d’entretien est également indispensable pour garantir […]

Découvrir