Connaître les effets de voix

L’élève qui débute en chant commence par découvrir les bases en travaillant le rythme, la justesse et l’articulation. Progressivement, il va étudier des techniques plus spécifiques afin de s’améliorer et de trouver son propre style. Dès lors qu’il maîtrise les bonnes pratiques liées à la respiration, le placement de la voix et la posture ; il peut tester les effets vocaux.

Les effets de voix : qu’est-ce que c’est ?

Les chanteurs professionnels se démarquent par leur timbre de voix, mais aussi par les techniques qu’ils appliquent. Toute personne possède un timbre de voix unique, puisque cela relève directement de la morphologie du conduit vocal de chacun. Hommes et femmes peuvent donc avoir une voix plus ou moins claire selon la largeur de ce conduit.

Les effets vocaux ne dépendent pas seulement du timbre de la voix, mais des méthodes que le chanteur met en pratique. Cela se passe au niveau des cordes vocales et du pharynx.

Il en existe plusieurs comme le vibrato, le cri ou la distorsion. Ces effets correspondent à différents styles musicaux. Un professionnel ou un amateur en chant qui désire progresser travaillera les techniques qui se rapportent le plus à son univers artistique. Mais cela dépendra aussi de ses aptitudes sur le plan physique, de son anatomie et de son caractère.

Le vibrato

Le vibrato est l’un des effets de voix les plus connus. À l’oreille, il sonne comme si la voix vibrait. Il se produit lorsque le chanteur parvient à alterner très rapidement entre deux notes de hauteur différente.  On le retrouve souvent dans le chant classique, mais aussi dans des styles contemporains comme le R’n B ou la pop music.

La cassure vocale

Certains chanteurs ajoutent un effet de cassure sur leur voix. Il ne s’agit pas forcément du timbre rauque constant, mais d’une note sur laquelle la voix semble se briser intentionnellement. Cette pratique se retrouve souvent chez les artistes du genre pop et pop rock. On pense par exemple à la chanteuse Sia ou à Dolores O’Riordan du groupe The Cranberries.

La distorsion

L’effet de distorsion se produit lorsque le chanteur fait saturer sa voix. Le but n’est pas de forcer au maximum, au risque de se blesser et d’abîmer les cordes vocales. Mais cela consiste plutôt à former le son dans la partie haute de la gorge, en rabattant l’épiglotte vers l’arrière. C’est une pratique courante chez les chanteurs de rock.

Il existe d’autres effets comme le son voilé que l’on pourrait comparer au chuchotement ou le growl qui donne un effet de grognement. Pour maîtriser ces techniques et préserver sa voix, il est préférable de faire appel à un professeur particulier de chant Anacours.

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Comment fonctionne une contrebasse et comment l’entretenir ?

La contrebasse est le plus imposant des instruments de la famille des cordes frottées. Outre ses dimensions, elle se démarque par sa sonorité grave, particulièrement identifiable au sein d’un orchestre. Jouer de la contrebasse nécessite d’en comprendre le fonctionnement et de maîtriser plusieurs techniques. Connaître et appliquer les précautions d’entretien est également indispensable pour garantir […]

Découvrir