Comment fonctionne une contrebasse et comment l’entretenir ?

La contrebasse est le plus imposant des instruments de la famille des cordes frottées. Outre ses dimensions, elle se démarque par sa sonorité grave, particulièrement identifiable au sein d’un orchestre. Jouer de la contrebasse nécessite d’en comprendre le fonctionnement et de maîtriser plusieurs techniques. Connaître et appliquer les précautions d’entretien est également indispensable pour garantir un son de qualité. Anacours vous explique l’essentiel dans cet article.

Quelles sont les caractéristiques de la contrebasse ?

La contrebasse appartient à la catégorie des instruments à cordes frottées, dans laquelle on retrouve le violon, le violoncelle et l’alto. Mesurant jusqu’à deux mètres de haut, elle possède une forme et une constitution similaires à ces instruments. Elle se distingue par sa sonorité grave, sa tessiture et sa technique de jeu.

La table et la touche de la contrebasse se composent d’essences de bois nobles telles que l’épicéa et l’ébène. L’instrument dispose aussi d’un manche sur lequel sont fixées quatre cordes accordées en mi, la, ré et sol. La volute, située à l’extrémité du manche, est la partie sur laquelle sont placées les clés d’accordage.

Comprendre le fonctionnement d’une contrebasse

Le fonctionnement d’une contrebasse s’apparente à celui du violoncelle, puisque le musicien utilise un archet pour jouer. C’est la vibration des cordes qui entraîne la production de sons. Le contrebassiste peut maîtriser différentes techniques de jeu. Soit il frotte les cordes à l’aide de son archet, soit il les pince avec les doigts. Il existe une autre technique, nommée le slapping, qui consiste à taper sur les cordes pour apporter un effet de percussion. De même que pour le violon, le musicien se sert de sa main gauche pour jouer les notes en pressant les cordes au niveau du manche. On appelle cette partie la touche.

On retrouve la contrebasse dans de nombreux styles musicaux : musique classique, jazz, rock’n’roll, etc.

Comment entretenir une contrebasse ?

L’apprentissage de la contrebasse ne se limite pas à la maîtrise des techniques propres à cet instrument. Les bonnes pratiques en matière de nettoyage et d’entretien détiennent aussi une importance fondamentale.

Pour préserver l’instrument de l’usure et s’assurer de la qualité du son, le musicien doit régulièrement nettoyer les cordes. Il utilisera un chiffon doux, imbibé d’alcool ou d’un produit spécifique, pour retirer les résidus de colophane. L’idéal reste de passer un chiffon après chaque séance, afin d’éviter l’usage répétitif de produits trop agressifs. L’entretien comprend aussi le nettoyage de l’archet. Il est important de laver les différentes parties qui le composent ; le bois, les poils et les garnitures en métal.

Les questions relatives à l’entretien et au fonctionnement d’une contrebasse peuvent être abordées à l’occasion d’une séance de cours. Les professeurs particuliers de musique Anacours sauront expliquer à leurs élèves les bons gestes à appliquer pour préserver leur instrument.

Découvrir la solution

Qui correspond aux besoins de votre enfant.

Comment fonctionne une contrebasse et comment l’entretenir ?

La contrebasse est le plus imposant des instruments de la famille des cordes frottées. Outre ses dimensions, elle se démarque par sa sonorité grave, particulièrement identifiable au sein d’un orchestre. Jouer de la contrebasse nécessite d’en comprendre le fonctionnement et de maîtriser plusieurs techniques. Connaître et appliquer les précautions d’entretien est également indispensable pour garantir […]

Découvrir