En plus de suivre des cours en conservatoire ou avec un professeur particulier, il est nécessaire de pratiquer et s’entraîner seul pour progresser dans la maîtrise de son instrument de musique. Comment travailler efficacement, combien de temps par semaine… découvrez tous nos conseils pour mieux progresser en musique.

Pratiquez régulièrement

Il est important de réserver un horaire donné à la pratique de l’instrument, tous les jours si possible. Il vaut mieux travailler peu, tous les jours, que 3 heures une fois par semaine. Il est aussi indispensable de ne pas délaisser son instrument de musique trop longtemps, surtout lorsque l’on débute. Créer des automatismes est important : comme pour tout apprentissage, la régularité du travail permet d’intégrer progressivement les éléments nécessaires pour pouvoir avancer.

Identifiez vos faiblesses et fixez-vous des objectifs

Plus vous, ou votre enfant, avancerez dans votre maitrise de l’instrument, plus il sera aisé d’identifier vos faiblesses. Consacrez ainsi un moment à analyser vos fautes dans un morceau donné, par exemple. Avez-vous des difficultés techniques, ou bien d’interprétation ? N’hésitez pas non plus à faire part de vos difficultés à votre professeur qui saura vous conseiller des exercices précis. Fixez-vous des objectifs, en parvenant par exemple à maitriser telle ou telle partie d’un morceau.

Travaillez quand vous êtes concentré

Il ne sert à rien de travailler son instrument si l’on n’a pas la tête à cela, et si l’on n’est pas vraiment concentré. Impensable de jouer dans un environnement qui distrait : discussions, télévision, bruits ambiants sont à bannir durant la séance de travail. Ensuite, la durée de la séance est fonction de la capacité de concentration, et dépend donc de l’âge du musicien. Ainsi, un enfant de moins de 10 ans aura du mal à faire une séance de plus de 30 à 40 minutes. Les adolescents et les adultes pourront eux s’exercer plus longtemps de façon efficace, durant une à deux heures au moins.

En outre, la durée d’une séance de travail musical varie aussi selon l’instrument : si un pianiste peut jouer longtemps d’affilée, cela est plus difficile pour les instruments à vent.

Jouez en groupe

Enfin, si le travail en solitaire est indispensable, jouer en groupe peut aider à progresser. Cela permet d’apprendre à écouter les autres, à s’adapter, mais aussi à sortir de sa zone de confort. Les adolescents et adultes, selon l’instrument pratiqué, pourront ainsi penser à intégrer une formation musicale (groupe, orchestre), ce qui permettra aussi de varier les exercices, les morceaux… etc.