Si au début de l’apprentissage, il vaut mieux s’entrainer seul, par la suite jouer en groupe devient très enrichissant. Comment s’y prendre et dans quel cadre est-ce possible ? Si vous souhaitez vivre la musique en groupe, on vous dit tout.

Au bout de combien de temps ?

Il ne sera pas bénéfique, ni harmonieux, d’essayer de jouer avec d’autres personnes une semaine après s’être mis à la guitare. Le musicien doit d’abord maitriser à la fois son instrument et le solfège, avant de pouvoir s’insérer dans un groupe.

Si on prend l’exemple de la guitare, c’est donc au bout de quelques mois, une fois que les principaux accords sont maitrisés et les positions intégrées, que l’on peut envisager de jouer avec d’autres musiciens. La maitrise de la lecture de partitions et de tablatures est également un avantage. Il faut en outre pouvoir être capable de jouer sa propre partition, en gardant le bon rythme, sans être déconcentrés par les autres instruments.

Où et comment jouer en groupe ?

L’idéal est bien sûr de trouver des personnes ayant à peu près le même niveau que vous. Il existe plusieurs manières de jouer à plusieurs : cela peut être à deux pour commencer, avec un ami, un voisin… Vous pouvez aussi chercher à monter un groupe, soit avec des connaissances, soit avec des inconnus, ou encore vous faire une place dans un groupe déjà existant. Si vous vous lancez dans ce projet, une bonne communication sera indispensable : vos goûts musicaux sont-ils les mêmes ? Qu’en est-il de vos objectifs (jouer pour se détendre, jouer devant du public…) ? Tout le monde a-t-il les mêmes disponibilités pour répéter ? L’idéal sera aussi de bien vous entendre avec les autres musiciens. Jouer de la musique ensemble, c’est partager une passion commune, c’est pourquoi il est nécessaire de garder une bonne ambiance.

Si vous ne souhaitez pas vous engager dans un groupe, pensez aux jams sessions et aux scènes ouvertes. Elles ont généralement lieu dans des bars ou des petites salles. Renseignez-vous : certains bars en organisent par exemple une fois par semaine. Les jams étant des séances musicales improvisées, généralement à partir de standards connus, il vaut mieux posséder déjà un certain niveau pour se lancer.

Quels bienfaits ?

Ils sont nombreux ! Jouer en collectif présente bien sûr un fort aspect social, cela permet de tisser des liens, de s’amuser, ainsi que de créer une émulation. Cela peut permettre de progresser plus rapidement, ainsi que de profiter des conseils et techniques d’autres musiciens. Jouer dans un groupe permet aussi de vivre pleinement ses musiques favorites, qui prennent alors tout leurs sens, ou encore de se lancer dans la composition, ce qui est plus facile à plusieurs.