Maitriser son souffle est indispensable pour apprendre à chanter juste. L’apprentissage du chant est ainsi indissociable des exercices de respiration. Quelles sont les différentes techniques qui permettent de bien respirer pour chanter ? Découvrez 5 exercices de respiration à destination des débutants.

Quelques conseils pour le chant

Pour utiliser sa voix de la meilleure des façons, la maitrise de son souffle est indispensable. Lors des cours de chant, un élève apprendra à gérer son diaphragme lors de la respiration, à détendre son estomac, mais aussi à adopter une bonne posture, bien droit, avec les épaules en arrière. Un bon chanteur doit aussi apprendre à se relaxer tout entier.

Voici les exercices de respiration les plus courants à réaliser entre chaque leçon de chant :

  • Travailler la respiration abdominale au sol

Allongez-vous sur le dos et posez un poids au niveau de votre nombril, par exemple un livre. Respirez ensuite calmement : le livre doit monter à l’inspiration et descendre à l’expiration.

  • Apprendre à respirer avec son diaphragme

Debout, le dos droit, légèrement penché en avant, placez-vous face à un mur. Posez les mains à plat sur le mur. Votre respiration devrait alors être naturellement abdominale : vérifiez en posant la main sur votre ventre.

  • Muscler son diaphragme

Debout en position de chant, posez vos mains de chaque côté de votre taille. Prenez une grand inspiration, en sollicitant au fur et à mesure, votre ventre, puis vos poumons, et enfin votre gorge. Ensuite, faites de courtes expirations en produisant le son « tchh ». A chaque poussée expirée, tentez de repousser vos mains avec votre corps, au niveau du ventre, de la taille, du dos.

  • Apprendre à économiser son air

Debout ou assis droit, inspirez durant 4 secondes, puis expirez pendant 4 secondes en prononçant le son « sss ». Vous allez ensuite rallonger progressivement le temps d’expiration : 6 secondes, puis 8 secondes, puis 10 secondes… etc. A contrario, réduisez aussi votre temps d’inspiration.

  • Conserver un débit d’air constant

Munissez-vous d’un verre d’eau et d’une paille. Placez la paille dans l’eau et soufflez dedans, de manière à faire des bulles. Le but est que les bulles fassent toujours la même taille et restent nombreuses, tout le long de votre expiration. Vous pouvez également produire un son tout en soufflant dans la paille, puis juste souffler, et vérifier que les bulles restent les mêmes, qu’il y ait un son ou pas.